À 10 contre 11, l'USBCO tombe (0-1) Le 04 September 2021

Revanchard après la défaite à Annecy le week-end dernier, Boulogne espérait une issue bien différente hier vendredi à l’occasion de la réception de Villefranche, récent barragiste pour l’accession en Ligue 2. Hélas, les hommes d’Éric Chelle ont une nouvelle fois été battus, et ce dans des circonstances pour le moins frustrantes.

 
Pourtant, les conditions au coup d’envoi étaient idéales, aussi bien d’un point de vue climatique qu’au niveau de la pelouse et de l’ambiance mise par les supporters dans les tribunes. Le premier mouvement était rouge et noir, conclu par Guillaume Beghin, mais sans danger pour Bouet le gardien caladois. Dans la foulée, les visiteurs répliquaient, mollement.
 
 
Carton rouge… puis penalty !
 
A la 19e minute, premier tournant. Dabasse semblait déséquilibré dans la surface mais l’arbitre ne bronchait pas. Hélas, quelques minutes plus tard, le sort n’était clairement plus  en faveur des Boulonnais. A la suite d’un contact entre Jeremy Oyono et Pagerie, le carton rouge était immédiatement brandi par l’arbitre de la rencontre à l’encontre de notre jeune défenseur, devant un stade médusé (24e).
 
Trois minutes plus tard, Dabasse s’effondrait dans la surface de réparation boulonnaise, offrant un penalty au Caladois Khous… arrêté par Simon Pontdemé !
 
 
Le show Pontdemé avant un nouveau coup du sort 
 
A la 38e, le gardien rouge et noir sortait encore un arrêt de grande classe suite à une tête sur corner. Hélas, à la 43e, Nirlo ouvrait le score de manière heureuse après que sa reprise a touché la barre et le poteau avant de rentrer. Pas de miracle côté boulonnais cette fois.
 
 
——————-
 
Au retour des vestiaires, à dix contre onze et avec un but à rattraper, la tâche s’annonçait plus que compliquée pour nos Rouge et Noir.
 
Les dix premières minutes de la seconde période allaient voir Villefranche multiplier les offensives pour tuer tout suspense dans cette rencontre. A la 52e minute, Nirlo pouvait s’offrir un doublé, avec plus de maîtrise cette fois, mais moins de réussite. Dans la foulée, Dabasse envoyait une mine sur le poteau. Puis Simon Pontdemé, quasiment infranchissable, sortait un énième arrêt, du pied ici. 
 
A la 63e minute, on pensait retrouver les deux équipes à égalité numérique après une intervention très musclée de Flegeau sur Antoine Hainaut, une nouvelle fois au four et au moulin pendant 90 minutes. C’était finalement un simple carton jaune qui était sorti. 
 
 
L’égalisation à quelques centimètres près !
 
Frustrés mais pas abattus, nos protégés tentaient leur chance et les entrants amenaient d’autres solutions. A la 74e minute, c’était justement à la suite d’une belle montée de Balthazar Pierret que Malhory Noc fracassait la barre transversale d’un Bouet archi battu sur le coup !
 
Dans la foulée, Teddy Okou, énorme physiquement, trouvait un bon corner hélas mal négocié, puis une frappe de Beghin avait le mérite d’être tentée. De la combativité malgré de nombreux faits de jeu contraires, hélas pas récompensée. 
 
Prochaine étape dans une semaine chez la lanterne rouge Bastia/Borgo. Avec un désir de rebond évident, dans les deux camps. Allez Boulogne, allez les Rouge et Noir !