Présentation de l'adversaire : le Red Star Le 12 January 2022

Une semaine après sa défaite sur le terrain de Saint-Brieuc, l’USBCO va retrouver son antre de la Libération ce vendredi soir à l’occasion de la réception du Red Star (19h00). Pour ce premier match de l’année 2022 à la maison, de la phase retour aussi, il faudra tout donner pour prendre les trois points. Présentation de notre futur adversaire sur usbco.com.

 

Un prétendant au podium… qui doit d’abord assurer son maintien

 

De retour en National en 2019, le Red Star espère depuis retrouver le monde professionnel au plus vite. Mais, modestes treizièmes du classement à déjà 14 points du podium, les Audoniens auront fort à faire s’ils veulent monter sur la boîte d’ici le mois de mai prochain. Dans un premier temps, il sera peut-être question d’assurer un maintien le plus confortable possible avant, éventuellement de revoir ses ambitions à la hausse.

 

Un seul match nul sur toute la phase aller

 

C’est l’une des caractéristiques de la première partie de saison du côté du Red Star. En 17 matches disputés, les Audoniens n’ont partagé les points qu’à une seule reprise, c’était en septembre dernier en Corse (2-2). En parallèle, il y a eu six victoires et dix défaites, dont une au match aller contre nos Rouge et Noir (1-3, buts de Hainaut, Vercruysse et Noc). S’ils possèdent une attaque intéressante (25 buts marqués, c’est un de moins que le leader Concarneau), les Franciliens disposent en revanche de la pire attaque du National derrière la lanterne rouge Bastia/Borgo (30 buts encaissés). Battu à la maison par Laval pour débuter 2022 (1-2), le Red Star devra vite se reprendre s’il veut s’éviter une fin de saison angoissante. 

 

Un ex-international sur le banc 

 

D’abord intérimaire suite au départ de Vincent Bordot, Habib Beye est officiellement l’entraîneur du Red Star depuis octobre dernier. Natif de Suresnes, passé par le PSG, l’ancien latéral droit aujourd’hui âgé de 44 ans est donc de retour en Ile-de-France. Surtout connu pour avoir porté les couleurs de Strasbourg, l’OM ou encore Newcastle en Angleterre, l’ex-international sénégalais avait fait une pause avec le terrain en étant consultant à la télévision. Aujourd’hui, il tente d’amener toute son expérience à l’écurie du 93.

 

Deux anciens Boulonnais et plusieurs dangers

 

Conscient de ses déboires défensifs, le Red Star vient de renforcer ce secteur en ce début d’année en recrutant Fodé Doucouré, prêté par le Stade de Reims, et Loïc Kouagba, qui arrive de Dunkerque. Ces deux éléments s’ajoutent à un effectif où l’on retrouve deux joueurs très expérimentés, tous deux passés par Angers, à savoir Ludovic Butelle dans les buts et le capitaine Cheikh Ndoye au milieu de terrain. 

 

En parallèle, Edouard Daillet (2018 à 2020) et Noah Cadiou (2019 à 2021) feront leur grand retour au stade de la Libération, eux qui ont porté les couleurs boulonnaises il y a peu. Enfin, il faudra principalement surveiller deux hommes dans le camp francilien. Il s’agit de Pape Meïssa Ba, attaquant sénégalais de 24 ans passé par Troyes, auteur de 9 buts et 3 passes décisives en 15 matches disputés, et de l’ailier Damien Durand, 6 buts et 8 passes décisives cette saison. Rien que ça. Allez Boulogne, allez les Rouge et Noir !

Par Alexandre CHOCHOIS