Un redémarrage en Beauté pour l'USBCO ! Le 13 September 2021
La voilà la réaction des Rouge et Noir. Et de quelle manière ! Ce vendredi soir, Boulogne s'est imposé sur le score sans appel de 3 buts à 0 du côté de Bastia/Borgo, en Corse, sur l'île de Beauté. Un succès qui casse donc cette mini-série de deux défaites et qui permet d'aborder la réception de Cholet avec davantage de confiance.

Devant à la pause
 
Le premier assaut était corse. A la réception d'un long centre, Cropanese pensait ouvrir le score mais Simon Pontdemé se faisait déjà remarquer en sauvant sur sa ligne (6e). La réponse boulonnaise ne tardait pas avec Malhory Noc pour Teddy Okou, seul au second poteau mais un poil trop court pour reprendre dans le but vide (14e).

A la 17e minute, Okou faisait cette fois la différence sur son côté gauche avant d'adresser un bon centre pour Moussaki. Le malheureux Schuster, au duel avec Herman, marquait contre son camp, à la plus grande joie des Rouge et Noir (0-1).
La plus grosse frayeur de la fin de première période était pour Simon Pontdemé, percuté par Ba, qui retrouvait néanmoins sa place après l'intervention du staff médical (30e).


Une 49e minute décisive

Au retour des vestiaires, le tournant du match ne se faisait pas attendre. A la 49e minute, Ba trouvait le poteau de Pontdemé. A la réception du ballon, Schuster, absolument seul au seconde poteau, n'avait plus qu'à pousser la balle au fond des filets boulonnais mais dévissait totalement sa reprise. Sur la relance de nos protégés, Malhory Noc croisait sa frappe pour tromper Balijon et doubler la mise (0-2). Cruel pour les Corses.


Noc buteur puis exclu

A la 53e minute, Simon Pontdemé faisait encore le show sur une tête à bout portant de Raspentino, l'ex-attaquant de l'OM fraîchement débarqué sur l'île de Beauté. Dans la foulée, le buteur Malhory Noc, coupable d'un pied haut sur un adversaire qu'il n'avait hélas pas vu venir, écopait d'un carton rouge direct (59e). A dix durant une trentaine de minutes, les hommes d'Eric Chelle allaient devoir faire le dos rond pour tenir le résultat.


Fofana délivre les siens

Grâce à une défense boulonnaise intraitable et à un Simon Pontdemé fidèle à lui-même, l'équipe entraînée par l'expérimenté Albert Cartier, l'ancien coach du FC Metz notamment, ne trouvait pas la faille. Alors qu'on allait en rester là, Bastia/Borgo, lui aussi réduit à dix entre-temps, concédait un penalty dans le temps additionnel suite à une faute sur Herman Moussaki. Ibrahim Fofana ne se faisait pas prier pour prendre Balijon à contre-pied et tuer tout suspense (0-3, 90e+1).
 
Grâce à ce précieux succès, l'USBCO se replace provisoirement à la septième place de ce championnat de National. Vendredi, place à la réception de Cholet, qui vient d'infliger sa première défaite de la saison au leader de l'époque, Concarneau, tout en lui passant quatre buts. Ça promet. Allez Boulogne, allez les Rouge et Noir !